Protéger son sous-sol des dommages causés par le dégel printanier

Les inondations peuvent survenir n’importe où au Canada, et à n’importe quel moment de l’année. Même si de plus en plus de régions du pays connaissent aujourd’hui des hivers relativement doux, le dégel du printemps présente toujours, année après année, le risque que de l’eau inonde les sous-sols et que de nombreux dommages soient causés aux résidences. Et selon l’endroit où vous vivez, votre résidence pourrait être plus exposée aux inondations causées par le dégel printanier! 

La prévention s’avère donc votre meilleure alliée, car le coût moyen pour réparer un sous-sol inondé par les eaux de la fonte des neiges s’élève à plus de 40 000 $! Qui plus est, une inondation résidentielle est synonyme de désordre généralisé et de biens endommagés et vous oblige à présenter une demande d’indemnisation d’assurance et à consacrer un temps considérable au nettoyage des dégâts.

Comprendre les signes avant-coureurs du dégel printanier et adopter une attitude proactive dans l’entretien de votre maison peuvent donc vous aider à réduire le risque que votre sous-sol soit un jour inondé. À cet effet, voici quelques mesures préventives pour protéger votre sous-sol : 

  • Demandez à un plombier d’inspecter votre résidence et de faire l’inventaire des problèmes qui pourraient contribuer à l’inondation de votre sous-sol. Le drainage est-il suffisant? Les gouttières débordent-elles ou y a-t-il des fissures dans la fondation?
  • Nettoyez vos gouttières régulièrement afin d’éviter leur obstruction et leur débordement. 
  • Abstenez-vous de verser des huiles ou des matières grasses dans l’évier, car elles pourraient se solidifier et boucher les drains.
  • Gardez les collecteurs d’eaux pluviales exempts de débris afin d’assurer leur écoulement libre.
  • S’il y a lieu, inspectez régulièrement votre pompe de puisard pour vérifier son bon fonctionnement. Envisagez de l’équiper d’une batterie de secours, utile en cas de panne d’électricité. 
  • Au moment de l’achat d’une maison, assurez-vous d’être conscient des risques d’inondation présents dans la région.

Veillez à ce que votre police d’assurance couvre tous les risques de dommages causés par l’eau à votre sous-sol et au reste de votre résidence. 

Quoi faire si votre sous-sol est inondé? 

Malgré tous vos efforts, si le dégel printanier est important et rapide, il demeure possible que votre sous-sol soit inondé. Présentez alors une demande d’indemnisation au titre de votre titre police d’assurance et faites ce qui suit :

  • Évaluez et documentez tous les dommages.
  • Communiquez dès que possible avec le représentant de votre compagnie d’assurance pour présenter votre demande d’indemnisation.
  • Dressez la liste de tous les biens détruits ou endommagés.
  • Rassemblez, lorsque c’est possible, toutes vos preuves d’achat, vos photos, vos reçus et vos documents de garanties. Conservez les biens endommagés, sauf s’ils représentent un danger pour la santé ou la sécurité.
  • Conservez toutes les factures de nettoyage des lieux, ainsi que celles de vos frais de subsistance supplémentaires et d’hébergement si vous avez été relocalisé.
  • Renseignez-vous auprès de votre assureur sur les frais de subsistance supplémentaires auxquels vous avez droit et pendant combien de temps.

Et surtout, ne vous placez jamais en danger si votre sous-sol a été inondé! Ne descendez pour évaluer les dégâts que si vous êtes certain de pouvoir le faire en toute sécurité, ou après que les autorités compétentes ont déclaré que vous pouviez réintégrer votre résidence. Les dommages causés par les eaux sont un problème frustrant qu’il faut vite résoudre, mais garantir votre sécurité et celle de votre famille est la priorité absolue.

Les renseignements contenus dans le présent article sont donnés à titre d’information seulement et ne sauraient se substituer à l’avis de professionnels et d’experts. Aviva et le logo d’Aviva sont des marques de commerce d’Aviva plc utilisées sous licence par Aviva Canada Inc. et ses sociétés affiliées.