Voyager à bord d’un véhicule récréatif – quelques conseils pour une aventure mémorable

Deux personnes sur des chaises longues à la plage près de leur VR

Les voyages à bord d’un véhicule récréatif n’ont pas besoin d’être réservés à la saison estivale. Découvrez comment utiliser le vôtre de façon sécuritaire cet hiver.

Cet hiver, essayez une nouvelle activité et rejoignez un groupe de Canadiens intrépides : les caravaniers qui arpentent les routes toute l’année. Ces aventuriers téméraires ne sont pas prêts à perdre la liberté que leur procure la grande route durant la saison la plus froide et la plus longue. Ils gardent plutôt leur véhicule récréatif en bon état et prêt à l’aventure – quelle que soit la saison.  

Que vous songiez à partir dans le Sud ou à profiter de la beauté des paysages hivernaux canadiens, voici quelques conseils pour vous aider à planifier un itinéraire sécuritaire et palpitant à bord de votre VR durant la saison glacée. 

Planifiez soigneusement votre itinéraire. Lorsque vous voyagez à bord de votre VR l’été, vous pouvez vous permettre d’être spontané. Beaucoup moins en hiver. Plusieurs campings ferment d’octobre à mai, il convient donc de s’y prendre à l’avance pour trouver un endroit où garer votre véhicule. Vous devez également tenir compte des conditions routières. L’Amérique du Nord regorge de routes particulièrement dangereuses et imprévisibles en hiver. Localisez les routes ayant enregistré le plus faible nombre d’accidents. Jetez un œil aux conditions météo antérieures et aux prévisions à venir pour choisir le bon moment où prendre la route.

Apportez l’équipement nécessaire. Il va sans dire que l’équipement dont vous aurez besoin l’hiver surpasse celui de la période estivale. Les indispensables : des couvertures supplémentaires, des sacs de couchage résistants et une tonne de vêtements chauds (pensez épaisseurs!). Il serait également sage d’apporter bien plus que les fournitures habituelles comme des denrées alimentaires, des batteries, des allumettes et de l’eau potable en cas d’urgence. N’oubliez pas non plus le nécessaire pour votre virée, notamment :

  • Des chaînes pour pneus
  • Des espèces
  • Une génératrice alimentée au gaz
  • Un sèche-cheveux pour dégivrer l’équipement, au besoin
  • Une radiométéo
  • Un réchaud de camping à essence sans plomb (pas besoin de propane)
  • Un système GPS d’urgence
  • Des panneaux solaires pour recharger les batteries
  • Du bois de chauffage

Assurez-vous que votre VR est bien équipé pour l’hiver. Tout comme les autres véhicules, les VR doivent être prêts à affronter les conditions hivernales. Voici quelques précautions à prendre pour vous déplacer au chaud et en toute sécurité :

  • Calfeutrez de nouveau les joints de fenêtre pour repousser les vents violents ou remplacez-les par des fenêtres ou des rideaux isolés pour empêcher l’apparition des courants d’air.
  • Remplacez les coupe-froid sur l’ensemble des portes, fenêtres et panneaux d’accès extérieurs, au besoin.
  • Procurez-vous des housses pour VR afin de sceller le véhicule ou découpez un panneau de mousse isolante que vous placerez entre le châssis du VR et le sol entourant la base du véhicule; il agira comme coupe-froid.
  • Versez du produit antigel rose dans les réservoirs de rétention pour prévenir le gel des soupapes de décharge OU installez des chauffe-réservoirs.
  • Entourez votre tuyau d’égout d’isolant ou appliquez-y du ruban à l’épreuve de la chaleur pour prévenir la formation d’amoncellements de glaces à l’intérieur.
  • Scellez les trappes de pavillon et les puits de lumière à l’aide de couvercles d’évent pour VR ou fabriquez les vôtres avec du rembourrage épais.
  • Apportez des supports pour pouvoir y stationner votre véhicule afin de l’empêcher de s’enfoncer dans un sol dégelé.

Prêt à partir? Dernière chose : n’oubliez pas de vérifier auprès de votre courtier que votre VR est couvert toute l’année. Vous pouvez à présent arpenter les routes et profiter d’une toute nouvelle expérience à bord de votre véhicule!