Vous êtes victime d’un accident d’automobile aux États-Unis? Voici les étapes à suivre.

Pont de Brooklyn, ville de New-York

Un grand nombre de Canadiens se rendent chaque jour aux États-Unis pour y faire une balade ou prendre des vacances. Certains y passent la journée, d’autres une longue fin de semaine, alors que d’autres y séjournent plus longtemps. Malheureusement, de nombreux conducteurs subissent un accident d’automobile au cours de leur voyage.

Connaissez-vous la marche à suivre en cas d’accident d’automobile à l’extérieur du pays?

« La première chose à faire, après vous être assuré que tous les passagers sont en sécurité et reçoivent les soins médicaux nécessaires, est d’appeler votre assureur, explique Glenn Cooper d’Aviva Canada. Votre compagnie d’assurance vous guidera tout au long du processus et vous informera de la marche à suivre. »

Plusieurs attendent d’être revenus au pays avant d’appeler leur assureur, une erreur qui ne fait que compliquer les choses lorsque vient le temps de présenter une demande d’indemnisation.

Les compagnies d’assurance reçoivent chaque année des milliers de demandes d’indemnisation provenant des États-Unis. Elles ont établi des relations avec des fournisseurs américains pour s’assurer que vous bénéficiez d’une prise en charge adéquate et de réparations rapides.

M. Cooper énumère quelques-uns des services que votre assureur peut vous offrir :

  • Il peut vous aider à faire réparer rapidement votre véhicule.
  • Si votre véhicule est trop endommagé pour rouler, il peut prendre les dispositions nécessaires pour vous obtenir une voiture de location.
  • Si vous conduisez un VR, il peut couvrir les frais d’hôtel.
  • Si les dommages sont mineurs, il vous aidera à déterminer si vous pouvez continuer à conduire votre véhicule ou si vous devriez le faire réparer.

Votre courtier et votre assureur sont là pour vous venir aide, n’hésitez donc pas à les appeler.

Il faut aussi souligner que la couverture prévue par bon nombre de contrats prend fin si vous séjournez au Mexique ou que vous quittez le Canada pendant une période prolongée. Dans ces situations, il est préférable de communiquer avec votre courtier d’assurance ou avec votre assureur pour savoir à quoi vous en tenir.


 

Les renseignements contenus dans le présent article sont donnés à titre d’information seulement et ne sauraient se substituer à l’avis de professionnels et d’experts. Aviva Canada décline toute responsabilité quant aux mesures prises en fonction des renseignements contenus dans cette publication.