Le vol et le vandalisme sur les chantiers de construction

Finir dans les temps et respecter le budget ne sont pas les seuls enjeux de taille associés à un projet de construction.

La capacité d’empêcher les vols et le vandalisme sur le chantier peut en effet être déterminante pour la rentabilité d’un projet. Sans elle, vu les ressources humaines et financières à consacrer pour remplacer les biens volés et réparer les dommages, votre chantier risquerait des retards. Vous vous exposeriez ainsi à des amendes pour non-respect de vos obligations et à des dépassements de coûts.
 

Une épidémie dans l’industrie

Chaque année, au Canada, quelque 46 millions de dollars d’outils et d’équipements sont dérobés sur des chantiers de construction, dont une part estimée de 15 M$ à 20 M$ en Ontario seulement. Une étude indépendante menée auprès de 100 entreprises de construction a révélé qu’elles étaient victimes en moyenne de deux vols par an, la valeur des pertes se chiffrant - en moyenne toujours - à 25 900 $ pour les véhicules et machines immatriculés et à 1 600 $ pour les outils. Aux États-Unis, ces vols sont commis dans une proportion de 70 % sur des chantiers peu ou mal sécurisés.
Malheureusement, seul le quart des biens dérobés est recouvré. Évitez de faire partie des statistiques : protégez votre chantier contre le vol et le vandalisme.
 

Des crimes à faible risque et à forte rentabilité

Les voleurs et les vandales ont tendance à être opportunistes, et bon nombre de chantiers de construction se trouvent au milieu de grands espaces ou dans des zones reculées souvent mal éclairées la nuit. Ces conditions en font des cibles idéales pour les malfaiteurs. Les voleurs s’emparent de tout ce qui peut être emporté et qui sera revendu aisément. À moins de disposer d’un système normalisé de suivi par numéros, il peut être difficile de retrouver la trace des biens volés. Prenez donc les mesures nécessaires pour enlever aux voleurs et aux vandales l’envie de s’en prendre à votre chantier.
 

Prévenir le vol d’équipement de construction et le vandalisme sur les chantiers

Vous pouvez prendre certaines mesures pour rendre votre chantier moins invitant pour les voleurs et les vandales. En voici quelques-unes :

  • Autant que possible, veillez à ce qu’une clôture soit érigée sur tout le périmètre du chantier et à ce que tous les accès en soient contrôlés en tout temps.
  • Obligez tous les visiteurs à signer le registre à leur arrivée et à leur départ.
  • Embauchez une équipe de la sécurité.
  • Apposez des affiches dans des endroits achalandés, avertissant que votre entreprise poursuivra en justice toute personne commettant un délit sur le chantier.
  • Faites installer un système d’alarme avec vidéosurveillance administrée par une entreprise de sécurité et avec alerte immédiate aux services d’urgence en cas de déclenchement. De plus, faites installer des caméras de surveillance par internet avec batteries de secours et copies de sauvegarde conservées hors du site. Faites disposer les caméras de sorte qu'elles soient hors de la portée des voleurs et des vandales.
  • Veillez à ce que votre chantier soit toujours amplement éclairé. Des systèmes d’éclairage activés par détection de mouvement sont un bon moyen d’éloigner les malfaiteurs.
  • Assurez-vous que vos travailleurs connaissent bien et appliquent les mesures de sécurité à respecter.
     

Voici quelques précautions à prendre pour aider à protéger votre matériel et vos équipements contre le vol et le vandalisme :

  • Dotez tous vos véhicules et équipements mobiles d’un système de navigation par satellite (GPS).
  • Tenez verrouillés tous les bouchons de réservoirs d’essence et d’huile.
  • Ayez sur le chantier une remise que vous tiendrez sous verrou, pour y ranger les petits équipements.
  • Veillez à ce que les portières de tous les véhicules soient gardées verrouillées lorsqu’ils sont inutilisés, et ayez en place un système de gestion des clés. Adoptez, comme pratique courante, de débrancher les batteries la nuit, de retirer les fusibles d’allumage et de recourir à des systèmes de démarrage sans clé ou d’allumage programmé. Pour la machinerie lourde, servez-vous d’une clé passe-partout donnant accès à l’ensemble des véhicules.
  • Faites buriner ou peindre vos codes d’identification sur tous vos véhicules et autres équipements. Vous pouvez aussi adopter la technologie d’identification par radiofréquence (IRF) pour assurer le suivi de vos outils et équipements.
  • Conservez un registre de vos codes d’identification et une liste d’inventaire à jour de tout ce qui se trouve sur votre chantier.
     

Créer une culture axée sur la sécurité

Assurez-vous que vos travailleurs appliquent bien toutes les mesures de sécurité décrites dans leur manuel du travailleur, et réunissez-les chaque semaine pour leur rappeler l’importance de ces mesures. Veillez également à mettre en place une procédure d’autorisation de sortie pour tous les véhicules et la machinerie et affichez des rappels de la procédure dans les endroits passants.

Si possible, le stationnement réservé aux travailleurs et aux visiteurs devrait se trouver au-delà des limites du chantier, et un membre dévoué et chevronné de votre personnel devrait être mandaté pour se présenter aux premières heures du jour, inspecter le site et signaler immédiatement aux autorités policières tout signe d’activités criminelles.
 

La meilleure ligne de défense

Montrez-vous proactif. Mettez au point des stratégies de prévention des sinistres et de gestion des risques qui protégeront votre chantier de construction des voleurs et des vandales. Vous investissez gros dans votre chantier et tout ce qu’il contient. Soyez prêt à défendre cet investissement.


Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec votre courtier d’assurance. Si vous n’avez pas de courtier, cliquez sur le bouton Trouver un courtier.


Sources :

1. National Insurance Crime Bureau et National Equipment Register. (2016). 2015 Theft Report. Jersey City, NJ: Verisk Crime Analytics, p. 15. Repéré à http://www.ner.net/wp-content/uploads/2017/10/Annual-Theft-Report-2015.pdf

2. Thieves targeting local construction sites. (11 octobre 2017). The Record (Kitchener, ON). Repéré à https://www.therecord.com/news-story/7607758-thieves-targeting-local-construction-sites/

3. Over $100,000 in equipment stolen from Upper Sackville construction site. (29 novembre 2017). The Chronicle Herald (Halifax). Repéré à http://thechronicleherald.ca/metro/1524797-over-100000-in-equipment-stolen-from-upper sackville-construction-site

4. US Database of Stolen Heavy Equipment. National Equipment Register. Repéré à www.ner.net

5. Mike Walker. (14 février 2014). Two local men charged after OPP discover $375,000 worth of stolen heavy equipment. CTV News. Repéré à https://barrie.ctvnews.ca/two-local-men-charged-after-opp-discover-375-000-worth-of-stolen-heavy-equipment-1.1686625

6. CBC News Report. (17 octobre 2005). http://www.cbc.ca/news/canada/theft-of-heavy-equipment-costing-construction-industry-millions-1.562971

7. Sonitrol Commercial Security Blog, by Joe Wilson (4 avril 2014). https://www.sonitrolwesterncanada.com/blog/construction-site-theft-costs-millions-plan-to-reduce-your-risk

Les renseignements contenus dans le présent article sont fournis à titre indicatif seulement et ne sont pas destinés à se substituer aux conseils de professionnels ou d’experts en la matière.


Sauf indication contraire, les droits d’auteur sur le contenu du présent site appartiennent à Aviva Canada Inc. et il ne peut, sans son consentement écrit préalable, être utilisé, vendu, placé sous licence, copié ou reproduit, en tout ou en partie, de quelque manière et sous quelque forme que ce soit dans quelque média et sur quelque support que ce soit.