Protéger votre bâtiment résidentiel : comment réduire les risques associés aux travaux à chaud

1263473283

Saviez-vous que 28 % des sinistres incendies dans les bâtiments résidentiels sont causés par des travaux de soudure ou de découpe réalisés trop près de matériaux combustibles? 

Lorsque nous pensons aux activités de soudage ou de brasage, nous pensons d’emblée aux travaux effectués dans les usines ou sur des chantiers de construction. Or, on exécute aussi ce type de travaux dans des bâtiments résidentiels. Nous n’avons qu’à penser aux travaux de soudure pour la plomberie ou avec chalumeau sur une toiture.

Selon la National Fire Protection Association (NFPA), les travaux de coupage et le soudage réalisés trop près de matériaux combustibles sont la principale cause d’incendie provoqué par les travaux à chaud. 

Alors, comment pouvez-vous protéger votre bâtiment résidentiel et vos lieux de travail de ce type de risque? D’abord, veillez à engager le bon entrepreneur et à souscrire une couverture d’assurance qui convient pour ce type de risque.

Type de travaux considérés comme des travaux à chaud

Les travaux à chaud comprennent l’ensemble des processus susceptibles de causer une combustion. Habituellement, ces travaux mettent en cause une des activités suivantes :

  • le soudage
  • le coupage ou le meulage
  • le brasage fort et le brasage tendre (fusionner deux métaux au moyen d’un métal d’apport)
  • l’utilisation d’un chalumeau (toiture)
  • le dégel de la tuyauterie

Confiez ces tâches à un entrepreneur qualifié et autorisé 

Si vous devez engager un entrepreneur pour effectuer des travaux sur la toiture, pour la plomberie ou d’autres types de travaux qui nécessitent des travaux à chaud, choisissez un professionnel qui a un permis pour ce genre de travaux ainsi qu’un programme de gestion des travaux à chaud efficace en place. 

Demandez-lui de voir son permis et passez en revue le programme de gestion des travaux (s’il n’en a pas, vous pouvez demander à votre courtier ou à l’équipe des solutions de gestion des risques d’Aviva d’en obtenir un modèle). Un programme pour les travaux à chaud devrait comprendre les mesures de prévention suivantes :

  • Examiner les travaux et évaluer s’ils doivent avoir lieu ou si on peut les éviter.
  • Avant les travaux à chaud, enlever les matériaux combustibles ou présentant des risques d’incendie ou les recouvrir.
  • Vérifier que des extincteurs se trouvent à portée de main.
  • Avoir en place un bon système de surveillance incendie continue d’une durée d’au moins une heure et jusqu’à trois heures dans le cas d’une surveillance incendie intermittente. 

Votre entrepreneur doit avoir des montants de garantie adéquats 

Lorsque vous avez choisi le bon entrepreneur pour les travaux à chaud, il est important de regarder sa couverture d’assurance. La plupart des entrepreneurs ont une garantie RC de 1 million de $ en cas d’accident, ce qui devrait être suffisant pour couvrir tout type de pertes.  

Toutefois, si votre bâtiment résidentiel ou le matériel sur lequel on effectue les rénovations sont de grande valeur, il serait judicieux d’engager un entrepreneur qui a une garantie de 5 à 10 millions de $. 

Apprenez-en davantage sur les procédures sécuritaires entourant les travaux à chaud  

Pour en savoir plus sur les travaux à chaud, communiquez avec votre courtier d’assurance ou avec l’équipe des solutions de gestion des risques d’Aviva à arms.canada@aviva.com. 


 

Ressources utiles pour en savoir plus

Les renseignements contenus dans le présent article sont donnés à titre d’information seulement et ne sauraient se substituer à l’avis de professionnels et d’experts.

Sauf indication contraire, les droits d’auteur sur le contenu du présent site appartiennent à Aviva Canada Inc.; son contenu ne peut être utilisé, vendu, placé sous licence, copié ou reproduit, en tout ou en partie, de quelque manière et sous quelque forme que ce soit dans quelque média et sur quelque support que ce soit sans le consentement écrit préalable d’Aviva Canada Inc.