Ce que vous devez savoir au sujet des pièces de rechange automobiles contrefaites

N’importe quelle pièce peut être contrefaite! Des sacs à main de grands couturiers aux cordons électriques à usage domestique, les fraudeurs s’en donnent vraiment à cœur joie! Dans ce contexte, vous ne serez alors pas surpris d’apprendre que même les pièces de rechange automobiles ne font pas exception à la règle. Un conseil : si vous faites réparer votre véhicule avec des pièces de rechange, demeurez vigilant! C’est le meilleur moyen de vous assurer que les pièces utilisées sont légitimes et non contrefaites. 

Pourquoi la contrefaçon des pièces de rechange automobiles est-elle préoccupante? 

Les pièces contrefaites constituent un problème tant pour les consommateurs que pour les assureurs. Bien qu’une pièce contrefaite puisse sembler légitime, celle-ci est fabriquée avec des matériaux de qualité inférieure et moins chers, qui ne sont pas conformes aux normes de l’industrie. Cela peut entraîner divers problèmes, allant des dysfonctionnements susceptibles de provoquer la panne de votre véhicule à des problèmes plus graves, comme des accidents ou des incendies.

Il n’existe malheureusement aucune liste officielle répertoriant les pièces de rechange automobiles contrefaites. Ainsi, toutes les pièces d’un véhicule peuvent être ciblées par ce fléau, qu’il s’agisse de petites pièces comme les câbles, les phares et les filtres à huile ou d’équipements de sécurité plus importants comme les coussins gonflables, les ceintures de sécurité, les pare-brise, les freins, les pneus et les jantes! D’ailleurs, la contrefaçon des équipements de sécurité est un enjeu très préoccupant, car comme pour les articles ménagers, ceux-ci risquent de ne pas fonctionner comme prévu, ou pire encore… vous causer des blessures!

Bien qu’il ne soit pas toujours facile de savoir si un article a été contrefait, vous pouvez prendre quelques précautions pour assurer votre protection : 

  • N’achetez vos articles que dans des magasins et auprès de fournisseurs réputés. Pour les pièces automobiles, envisagez d’acheter les pièces d’origine du fabricant directement auprès de votre concessionnaire.
  • Comparez le prix des articles! Si le prix semble trop beau pour être vrai, l’article pourrait très bien être contrefait!
  • Ouvrez l’œil pour voir si l’article comporte des « anomalies »! Par exemple :
  • Comparez la pièce automobile suspecte à celle que vous retirez et vérifiez si elle est de la même couleur ou si les ports d’entrée des câbles sont situés aux mêmes endroits. 

Pour les articles ménagers, tels les barres d’alimentation, vérifiez si l’autocollant ULC ou CSA et le numéro de pièce figurent sur ceux-ci. Le numéro de pièce peut être entré sur le site Web de Normes ULC ou de la CSA afin de certifier si l’article peut être utilisé en toute sécurité. 

Vérifiez l’emballage. Sa couleur est-elle correcte? Y a-t-il des fautes d’orthographe? Est-ce que quelque chose cloche sur l’étiquette? 





Les renseignements contenus dans le présent article sont donnés à titre d’information seulement et ne sauraient se substituer à l’avis de professionnels et d’experts. Aviva et le logo d’Aviva sont des marques de commerce d’Aviva plc utilisées sous licence par Aviva Canada Inc. et ses sociétés affiliées.